Plume-Rouge.fr

Le blog personel de Mathilde
Alarme maison camera
Shopping

C’est quoi une alarme anti-gaz ?

Les études statistiques effectuées ces dernières années démontrent que la principale source d’incendie relève de la fuite d’un gaz. Or, la loi n’oblige que l’installation seulement d’une alarme incendie dans chaque maison et non d’une alarme anti-gaz. On se prémunit, donc, contre la conséquence de la fuite et non contre la fuite en elle-même.

La plupart du temps, une partie de la maison est en train de s’embraser avant que l’alarme incendie ne se déclenche. Quand cela arrivera, soyez-sûr que vous constaterez des dégâts immatériels qu’il vous faut assumer. Alors que vous aurez bien pu vous éviter ces désagréments par le biais de l’installation d’une alarme anti-gaz. Voici nos conseils !

Alarme anti-gaz, définition

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une alarme qui se déclenchera dès qu’elle constate un niveau supérieur de gaz dans l’air.

De cette manière, les occupants seront avertis bien à l’avance de l’incendie qui est en train de se préparer.

L’alarme anti-gaz se présente en tant qu’outil de détection supplémentaire d’une alarme incendie. C’est le prolongement de cette dernière pour optimiser son utilisation.

Mais, comme vous pouvez le constater ici une alarme anti-gaz à ses particularités et ses spécificités à part entière qu’il vous faut connaitre en profondeur pour pouvoir l’utiliser à bon essaim.

Alarme anti-gaz, fonctionnement

L’alarme anti-gaz se présente sous la forme d’un ou de plusieurs capteurs selon le cas que vous aurez à placer dans des endroits stratégiques de votre maison.

Il ne s’agit pas d’un équipement indépendant mais plutôt d’un équipement qui s’utilise en interdépendance d’une alarme anti-intrusion ou d’une alarme anti-incendie. De ce fait, le ou les capteurs seront reliés à vos alarmes maison de manière à ce qu’ils émettent une sirène dès la détection de la fuite du gaz.

Le niveau de la détection dépendra de la fiabilité ainsi que de l’efficacité de vos capteurs. Plus ils sont performants, plus ils capteront rapidement la fuite. Mais moins ils sont performants, moins ils captent la fuite. Or, le plutôt est l’idéal car la présence de gaz à un teneur élevé dans l’air peut endormir et à inhiber le bon fonctionnement des organes de sens des habitants de la maison.

Alarme anti-gaz, installation

La logique voudrait que le ou les capteurs se placent sur le plafond. Pourtant cette démarche n’est pas obligatoire que dans le cas où il s’agit d’un capteur pour la détection du gaz méthane. Ceux pour la détection du gaz butane et propane seront à placer sur le plancher.

L’installation des capteurs se doit aussi de suivre une stratégie bien définie. L’idéale est de les placer à proximité de votre source de gaz de manière à détecter plus rapidement les fuites. La cuisine est, donc, l’endroit parfait. Mais vous pouvez aussi en placer dans votre salon, dans votre salle à manger et même dans les chambres à coucher si vous pouvez vous le permettre.

Enfin, l’installation technique dépendra du type des capteurs que vous avez. A titre d’information, il y a les capteurs sans fils qui fonctionnent à base de l’émission d’onde et les capteurs filaires. Généralement, qu’ils soient sans fils ou non, l’installation ne demande pas de manipulation compliquée. Vous pouvez très bien les installer vous-même. Mais vous avez toujours la possibilité de faire appel à une équipe de technicien si vous avez peur de ne pas bien réussir par vos propres procédés.

Alarme anti-gaz, optimisation

Pour être utilisée pleinement, une alarme anti-gaz se doit d’être raccordée à une alarme anti-incendie ou une alarme anti-intrusion.

Comme il a été dit, la fuite de gaz est à la source d’un incendie. Mais un incendie peut également naitre d’une simple imprudence qui n’a rien à voir avec le gaz. Donc, si jamais il y a une fuite de gaz chez vous, l’alarme anti-gaz vous préviendra avant qu’un incendie ne se déclenche. Et lorsqu’un incendie par simple imprudence se déclenche, l’alarme anti-gaz vous indiquera la teneur en gaz dans l’air afin de vous prévenir d’une éventuelle explosion. L’alarme anti-gaz se complète, donc, avec l’alarme anti-incendie.

Le cambriolage prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques années en France. Les malfaiteurs ont tendance à endormir les habitants par l’introduction de gaz dans la maison pour pourvoir les piller en toute tranquillité. Une alarme anti-gaz bien placée dans les chambres à coucher vous aidera à vous rendre compte de l’intrusion avant même que le gaz inhibe vos sens. Certes, vous pouvez déjà posséder une alarme anti-intrusion mais une prévention optimum se fera avec l’installation d’une alarme anti-gaz également. L’alarme anti-gaz se complète aussi avec l’alarme anti-intrusion.

Alarme anti-gaz, le prix

Le prix de l’équipement est variable. Il dépendra entièrement de sa performance, de sa puissance et de sa qualité.

Les modèles les moins efficaces ont un prix avoisinant les 20€. Ces produits se caractérisent souvent par la détection en teneur élevé de gaz avant de se déclencher. Ils ne sont pas l’idéal pour faire face aux cambrioleurs ou pour détecter à temps une fuite de gaz dans un incendie.

Les modèles les plus efficaces quant à eux ont un prix pouvant aller jusqu’à plus de 1000€. Ils sont performants en tous points et vous éviteront tous risques liés à l’explosion, l’asphyxie et le cambriolage par asphyxie. Dites-vous que plus vous êtes apte à dépenser plus, plus vous aurez une bonne alarme anti-gaz chez vous.

L’alarme anti-gaz est l’équipement de prévention indispensable pour détecter la présence d’une fuite de gaz dans une maison donnée afin de se prémunir contre un incendie en préparation. Elle s’utilise en complémentarité d’une alarme anti-incendie et d’une alarme anti-intrusion. Elle s’installe facilement et s’utilise facilement aussi. Une chose est sûre, donc, vous dormirez plus tranquillement avec une bonne alarme anti-gaz installée chez vous.