Plume-Rouge.fr

Le blog personel de Mathilde
Maison

Les escaliers sont un problème ? Et pourquoi ne pas installer un monte escalier ?

Pour les personnes âgées et ceux qui ont un problème de mobilité, l’utilisation d’un escalier est un challenge. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une solution : le monte escalier ou siège élévateur. 

Un monte escalier, c’est quoi ?

Le monte escalier est la solution idéale pour accéder à l’étage sans effort et sans danger pour les personnes à mobilité réduite. Il s’adapte à quasiment tous les escaliers, quelles que soient leur forme et leur taille. Il existe même des modèles avec un siège pivotant s’il n’y a pas de porte en haut de votre escalier.

Les différents types de monte escalier

Afin de répondre aux besoins de chacun, les constructeurs élargissent leurs offres et proposent des modèles s’adaptant à toutes sortes d’escaliers et d’intérieurs. Pour quelques exemples de modèles que l’on trouve sur le marché actuellement :

Monte escalier électrique pour les escaliers droits : c’est le plus simple et non moins le moins cher. Comme vous vous en doutez, il est fait pour les escaliers droits.

Monte escalier électrique tournant : plus cher à l’installation, ce modèle s’adresse à différentes configurations d’escaliers.

Plateforme fauteuil : ce modèle est fait pour les personnes handicapées. Il utilise le même principe qu’un monte escalier électrique, mais il peut aussi accueillir un fauteuil roulant.

Monte escalier mobile : il se transporte facilement même si l’utilisateur aura besoin d’un accompagnant.

Fauteuil roulant monte escalier : il s’agit d’un fauteuil roulant qui peut gravir les marches et les trottoirs, grâce à des chenilles intégrées.

Quid de la sécurité ?

Comme tous les équipements de mobilité, le monte escalier doit respecter des normes de sécurité. On retrouve globalement les options suivantes :

  • Verrouillage : pour empêcher le fauteuil de bouger lorsque l’utilisateur bouge ou se lève.
  • Arrêt d’urgence
  • Détection d’obstacle
  • Etc.